French romance

Summer villa

Téléfilm
Comédie romantique

Imprimer

Réalisé par

Pat Kiely

Avec

Hilarie Burton
Victor Webster
Jocelin Haas

2016 / Langue de tournage: Anglais / Couleur

Terry Russel, auteur à succès de romans d’amour est en panne d’inspiration. Elle vient de divorcer et élève seule sa fille adolescente. Son éditrice, Leslie Everston, lui arrange un rendez-vous avec son frère Matthew, célèbre chef et propriétaire d’un restaurant très prisé à New York. La rencontre est un fiasco. Matthew se comporte en séducteur inconstant, Terry lui fait la morale. Le courant ne passe pas. En prime, un critique impitoyable dîne, le même soir dans le restaurant de Matthew et lui exprime sa déception face à sa cuisine qui a perdu son âme. Dès la publication de son article le lendemain, le restaurant de Matthew se vide et ses investisseurs le lâchent. De son côté, Terry apprend par Leslie que si elle ne finit pas son prochain livre au plus vite, elle perdra son contrat d’édition. Pour lui remonter le moral et l’aider à retrouver l’inspiration, elle lui propose de lui prêter les clés de la villa que sa famille possède en France. Terry se laisse convaincre d’aller y passer l’été avec sa fille, Abby. Mais arrivée sur place, elle découvre que Matthew, dépité par sa situation new yorkaise, a décidé de venir s’y ressourcer aussi. Une dispute éclate. Chacun veut voir l’autre plier bagage et c’est finalement Leslie, depuis New York qui règle la situation. Selon elle, la maison est assez grande, ils sont adultes, ils n’ont qu’à se débrouiller pour se supporter le temps d’un été. Commence alors une cohabitation délicate. Matthew a des exigences très strictes, notamment en ce qui concerne sa cuisine. Or Abby, qui adore cuisiner, ne les respecte pas. Terry quant à elle, exige un silence absolu en matinée pour pouvoir se concentrer sur son roman. Pour autant, l’inspiration ne vient pas. Elle rencontre alors un jeune français passionné par ses livres qui lui redonne confiance en elle, Jean-Luc. C’est un chef réputé dans la région et un rival de Matthew. Tous les ans, il remporte le concours de cuisine « Saveurs de France ». Matthew refuse d’y participer, prétextant qu’il n’a pas le temps. En réalité, lui aussi a perdu l’inspiration. Mais aux côtés d’Abby, à qui il apprend les bases de la gastronomie, il renoue peu à peu avec sa passion. Terry l’observe et, tombant sous son charme, commence à écrire une histoire différente de ses précédents romans : l’intrigue a lieu en France, non à new York, où, dans une villa, un chef réputé séduit une romancière. Lorsque Matthew prend conscience que Jean-Luc pourrait parvenir à ses fins avec Terry, il décide à son tour d’entrer dans la compétition. Il invite alors Terry Chez Evangéline, le restaurant de son vieux mentor René. Puis décide de participer au concours de cuisine. Aidé par René et Abby, il remporte la compétition, sous les yeux du critique qui l’avait condamné, au grand dam de Jean-Luc. Terry n’ayant plus d’yeux que pour Matthew. Mais le lendemain, alors que leur complicité n’a jamais été si grande et que Terry s’apprête à faire lire à Matthew le manuscrit de son roman achevé, il apprend par son manager que la presse ne parle que de son succès. Des producteurs lui proposent d’animer une émission culinaire pour femme célibataire. Il est ravi et semble aussitôt oublier les doutes et difficultés surmontées durant l’été aux côtés de Terry et Abby. Terry décide alors de rentrer à New York. Elle explique à Matthew les raisons de son départ : ils ne partagent pas la même vie et même s’ils ont passé un été merveilleux, ils doivent se résigner à se quitter. Matthew comprend et la laisse partir. Avant de prendre son avion, elle passe une dernière fois dîner chez Evangéline en compagnie de sa fille. Pendant ce temps, en lisant le manuscrit de Terry, Matthew prend conscience de l’amour qu’il lui porte et va la rejoindre. Lors de leur retrouvaille, il lui explique qu’il ne veut plus de son ancienne vie et que tous ce qu’il désire à présent, c’est vivre à leurs côtés.

Nous vous recommandons :

Crédits non contractuels